<img src="//trc.taboola.com/1222697/log/3/unip?en=page_view" width="0" height="0" style="display:none">

Resources

French Release Notes

UiPath v2019 Fast Track

Date de publication : 25 avril 2019 Numéro de version : 2019.4.2

Après une série de déploiements mensuels validés par notre vaillante communauté, le dur travail de nos équipes de développement et de produits s'est concrétisé par ce que nous appelons Fast Track 2019, la première publication d'entreprise d'UiPath Platform de cette année.

Certains de nos composants ont été largement révisés, d'autres ont été optimisés et peaufinés, pour mettre à votre disposition la technologie la plus récente. Pour ceux d'entre vous qui s'intéressent de près aux changements intervenus dans cette publication, nous vous invitons à explorer la page ci-dessous et de ne pas hésiter à cliquer sur les liens de documentation pour en savoir plus. 

Nouveautés

AI Computer Vision

Nous présentons fièrement la première version stable des activités de Computer Vision, qui implémentent notre réseau neuronal développé en interne UiPath dans des activités d'automatisation d'IU standard, telles que CV Click ou CV Type Into, les dotant d'un algorithme qui émule le système visuel humain, capable de reconnaître les éléments d'IU et d'imiter les actions humaines. Pour plus d'informations sur les nouvelles activités, les documents sont disponibles ici.

Notre modèle d'apprentissage automatique (Machine Learning) est destiné aux déploiements d'entreprise sur site (on-prem Enterprise-ready), tandis que notre serveur cloud reste gratuit pour les utilisateurs de notre communauté (Community) dans le cadre de la poursuite de notre politique de démocratisation de RPA. Pour plus d'informations sur le déploiement du serveur sur site, les documents sont disponibles ici.

Surveillance

Cette nouvelle publication s'applique à l'une des fonctionnalités les plus demandées et fournit des indicateurs en temps réel pour la surveillance de l'intégrité et de l'état de votre système. Que cela concerne les éléments Robots (Robots), Files d'attente (Queues) ou Tâches (Jobs), Orchestrator fournit désormais une solution de surveillance pour simplifier le suivi de votre déploiement, quel que soit sa taille. Découvrez-le ici.

Extensibilité et performances

L'intégration GIT (GIT Integration) à Studio très attendue est disponible. Nous vous offrons tous les petits plus qui vous aideront à cloner un référentiel, créer et gérer des branches, valider de nouvelles versions de projets et gérer harmonieusement votre travail depuis Studio. Pour plus d'informations, consultez la documentation.

Studio peut désormais générer des activités depuis les services Web SOAP et Swagger via l'assistant Nouveau service (New Service) disponible pour les bibliothèques. Le service est ajouté à l'arborescence de dépendances de la bibliothèque et depuis là, vous pouvez ajouter des activités à votre bibliothèque depuis le panneau Activités (Activities). Pour plus d'informations, consultez la documentation.

Pour obtenir une synchronisation complète des activités et des paquets dans des environnements multi-nœuds, les métadonnées des paquets sont désormais enregistrées dans votre base de données SQL. En outre, au lieu du système de fichiers standard, vous pouvez configurer votre instance d'Orchestrator pour stocker tous ces artefacts dans l'une des solutions de stockage blob suivantes : Azure, Amazon ou Minio. Des informations supplémentaires sur le mode de configuration sont disponibles ici. Enfin, soyez rassurés. Tous ces artefacts peuvent vous aider à simplifier la configuration, que ce soit une nouvelle installation ou une mise à jour.

Gestion de fichiers

La comparaison des modifications entre un processus, une bibliothèque, project.json ou un fichier .txt dans un référentiel local et la dernière version de GIT, SVN ou TFS s'effectue à l'aide de Diff de fichiers (File Diff) dans Studio. Elle affiche une comparaison juxtaposée entre les deux fichiers, mettant ainsi en surbrillance les activités, les paquets, les variables et les arguments ajoutés ou supprimés. Apprenez-en davantage sur Diff de fichiers (File Diff) ici.

La fonctionnalité Comparer les fichiers (Compare Files) permet de comparer deux fichiers semblables dans le même projet d'automatisation. Utilisez simplement les options du menu contextuel dans le panneau Propriétés (Properties) afin de sélectionner les deux fichiers .xaml, project.json ou .txt pour la comparaison. Apprenez-en davantage ici.

En outre, la fonctionnalité Afficher l'historique (Show History) affiche la différence entre le fichier actuellement sous version dans le contrôle de code source et les versions précédentes. Utilisez Afficher l'historique (Show History) dans le menu contextuel du panneau Propriétés (Properties), comme indiqué dans la documentation.

Pour améliorer l'interopérabilité et simplifier le contrôle de version des projets, Studio dispose désormais de la fonctionnalité Contrôle de version sémantique (Semantic Versioning). Vous pouvez à présent définir les versions de vos projets au format major.minor.patch , ainsi qu'une balise Version préliminaire (Prerelease) pour les versions intermédiaires. Apprenez-en davantage sur le contrôle de version sémantique dans la documentation.

Pour améliorer votre expérience d'automatisation, nous avons ajouté les paramètres globaux (Global) et les Emplacements par défaut (Default Locations) pour les projets. Apprenez-en davantage ici.

En outre, nous avons intégré les paramètres de Projet (Project) pour renommer un projet et modifier sa description, comme indiqué ici. Enfin, les propriétés de Bibliothèque (Library) permettent d'ajouter une info-bulle et un lien d'aide à la nouvelle activité. Apprenez-en davantage ici.

Sécurité

L'intégrité et l'authenticité des paquets sont vitales en termes de sécurité. C'est la raison pour laquelle nous avons introduit Signature des paquets (Package Signing) pour signer les bibliothèques et les processus à l'aide de votre propre certificat. Cette fonctionnalité est disponible depuis la fenêtre Publier (Publish) de Studio et depuis la ligne de commande. Apprenez à signer des paquets lors de la publication de processus ici.

En outre, à l'appui de cette fonctionnalité, vous devez savoir qu'il est possible de ne faire exécuter que les paquets signés par vos Robots au moment de l'installation, en utilisant le paramètre ENFORCE_SIGNED_EXECUTION récemment ajouté. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet ici.

En outre, pour renforcer davantage la sécurité du Robot, le protocole de communication d'Orchestrator que nous avons ajouté permet au Robot de s'authentifier via un en-tête HTTP personnalisé. À cet égard, le paramètre web.config, Scalability.SignalR.AuthenticationEnabled, est désormais disponible. Notez que si vous activez cette fonctionnalité, également appelée authentification SignalR de Robot, vous ne pourrez plus exécuter de tâches sur des Robots avec une version antérieure à 2018.4.3. Vous trouverez plus d'informations disponibles sur cette page.

En séparant mieux les informations sensibles et le niveau amélioré de sécurité entre les locataires, vous pouvez désormais utiliser une clé de chiffrement unique par locataire, à l'aide de la fonction Key Vault de Microsoft Azure. Cela a été rendu possible en ajoutant quelques paramètres au fichier web.config standard. Vous pouvez afficher des informations supplémentaires sur le mode de configuration de ces paramètres sur cette page.

Dans Orchestrator v2018.3, nous avons introduit des bibliothèques pour vous aider à partager des composants réutilisables au niveau de l'application. Dans cette publication, nous nous sommes penchés sur la séparation des bibliothèques au niveau du locataire pour garantir une approche plus sécurisée de vos données. Cela implique qu'en plus du flux d'hôte partagé, il est possible de configurer vos bibliothèques afin qu'elles utilisent leur propre flux de locataire.

Enfin, l'administrateur système peut désormais télécharger une bibliothèque qui se propage à tous les locataires qui utilisent le flux d'hôte. C'est plutôt sympa, non ? Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette fonctionnalité et comment l'utiliser explicitement, consultez notre documentation.

Raccourcis clavier de processus

Démarrez et arrêtez les processus simplement en appuyant sur un bouton. Absolument ! Il est désormais possible d'attribuer des raccourcis clavier globaux pour démarrer, suspendre et arrêter les processus depuis l'Agent (Panneau) Robot Cela permet de cesser et de reprendre facilement l'exécution sur les robots Attended sans devoir utiliser la souris. Cela s'avère utile, surtout si le processus utilise beaucoup d'activités Click. Vous pouvez également attribuer des raccourcis clavier globaux à l'un de vos processus afin de les démarrer plus rapidement. Apprenez-en davantage sur cette page.

Résolution des problèmes

Si vous vous demandez toujours ce que fait votre Robot Unattended et ce qui se passe exactement avec vos travaux non réussis, vous êtes au bon endroit. Cette publication est fournie avec une fonctionnalité d'enregistrement qui vous aide à résoudre les tâches défectueuses. Configurez simplement vos processus pour permettre l'enregistrement et, chaque fois que les tâches correspondantes échouent, les fichiers multimédias illustrant les derniers moments d'exécution d'une tâche sont à votre disposition. Gardez à l'esprit que cette fonctionnalité est fournie avec un nouvel ensemble d'autorisations. Cliquez ici pour en savoir plus.

Le débogage implique beaucoup d'attention aux détails et des ajustements pour une meilleure optimisation du workflow. Après une inspection ou des modifications lors du débogage, utilisez le bouton Focus (Focus) pour revenir à l'activité où le débogage a cessé, puis cliquez sur Continuer (Continue) pour reprendre où vous vous étiez arrêté. Pour plus d'informations, consultez la documentation.

En outre, nous avons implémenté une méthode d'activation ou de désactivation d'un seul ou de tous les points d'arrêt du workflow, et de conservation de ces paramètres lors de la réouverture du projet dans Studio. Trouvez davantage d'informations ici.

Les processus d'automatisation développés dans Studio sont désormais fournis avec l'option pour empêcher leur interruption. Cela implique que lors de l'exécution du processus, le bouton Suspendre (Pause) du panneau du Robot (Robot Tray) est désactivé. Cette fonctionnalité est utile lorsque la suspension d'une exécution asynchrone risque de provoquer son arrêt définitif. Découvrez comment utiliser cette option dans la documentation.

IntelligentOCR

Comme vous le savez probablement maintenant, mois après mois, nous nous rapprochons de l'objectif final de création de l'ultime plate-forme de traitement des documents. Avec la première publication d'entreprise de cette année, le pack d'activités IntelligentOCR a été complété par de nouvelles activités, comme suit :

Le Gestionnaire de taxonomie (Taxonomy Manager) est la pièce de puzzle suivante pour le traitement des documents, un assistant créé pour vous aider à construire des fichiers de taxonomie personnalisés qui peuvent être ensuite réutilisés dans les processus.

Nous avons développé l'activité Load Taxonomy, qui permet de charger la taxonomie créée à l'aide de l'assistant Gestionnaire de taxonomie (Taxonomy Manager) dans une variable qui peut être ensuite transmise à d'autres activités.

Document Processing Contracts

Notre première itération du pack Document Processing Contracts permet d'intégrer votre propre extraction de données et les activités du classifieur aux activités IntelligentOCR. Cela implique que vous pouvez facilement faire correspondre notre interface d'extraction de données à vos propres processus personnalisés en les signant à l'aide des contrats de données fournis dans ce pack.

Système

Nous avons développé un assistant Concepteur RegEx (RegEx Builder) qui permet d'exploiter la capacité des expressions régulières avec une IU conviviale. Cet assistant est accessible à partir du corps des activités IsMatch, Matches et Replace.

Notre objectif est de simplifier votre interaction avec Orchestrator. Nous avons donc implémenté la possibilité d'ajout de plusieurs éléments de file d'attente dans une nouvelle activité Bulk Add Queue Items.

En optimisant le mode de traitement des éléments de file d'attente, la nouvelle activité Wait Queue Item peut informer Orchestrator qu'elle est prête à recevoir un élément de file d'attente, puis d'attendre qu'Orchestrator ajoute un élément à cette file d'attente, évitant ainsi la nécessité de plusieurs nouvelles tentatives.

UIAutomation

Vous pouvez désormais utiliser des variables lors de la modification d'un sélecteur dans l'Éditeur de sélecteur (Selector Editor). Vous pouvez donc à présent stocker facilement des éléments de sélecteurs dans les variables et les réutiliser sans problème.

Le moteur Microsoft Azure Computer Vision OCR récemment développé utilise la nouvelle API de Microsoft, vous permettant ainsi de rester informés de l'évolution de la technologie.

Nous avons ajouté la capacité de réduire automatiquement la taille des images dans l'activité Google Cloud Vision OCR, en ajoutant une propriété appelée ResizeToMaxLimitIfNeccesary. Cela a été fait pour s'assurer que la taille des images ne dépasse pas la limite maximale du moteur.

Vous pouvez désormais configurer l'activité Abbyy OCR afin d'utiliser Abbyy FineReader Engine 12 via la propriété déroulante FineReaderVersion. En outre, la propriété PredefinedRecognitionProfile permet d'utiliser l'un des profils de reconnaissance Abbyy officiels. La propriété CustomRecognitionProfilePath peut être utilisée pour être chargée dans votre profil de reconnaissance du projet.

L'activité Context Aware Anchor a été créée en s'appuyant sur l'ancienne activité Anchor Base. Pour augmenter la précision, elle prend à présent en compte les paires d'ancres et de cibles, sans que l'ancre soit forcément unique.

Edge (Expérimental)

Le paquet UIAutomation v19.4.0 permet désormais de créer des automatisations dans le navigateur Edge ! Apprenez-en davantage ici ! Oh, étant donné qu'il s'agit d'une fonctionnalité expérimentale, vous souhaiterez peut-être consulter également le guide de résolution des problèmes.

JxBrowser

Il y a toujours d'autres éléments à automatiser ! Avec cette publication, nous permettons de générer des sélecteurs en mode natif pour les applications qui reposent sur la bibliothèque JxBrowser. Aucune extension n'est requise ! Il existe, cependant, quelques restrictions que vous pouvez consulter sur cette page.

Extension RDP

La création de projets d'automatisation sur des connexions RDP est beaucoup plus simple. À l'aide de l'extension Bureau à distance Windows, les sélecteurs sont générés en mode natif. Découvrez comment cela est possible sur cette page.

Courrier

Nous sommes fiers d'annoncer l'ajout de Lotus Notes à la liste de clients de messagerie que nous prenons en charge ! Cela implique que nous avons développé quatre nouvelles activités qui peuvent gérer facilement votre boîte de réception. Voici la liste des activités proposées :

En outre, nous avons pris conscience de la nécessité de répondre à un e-mail dans Outlook. Nous avons donc créé l'activité Reply To Outlook Mail Message à cet effet.

PDF

Cette publication majeure ajoute cinq nouvelles activités au pack d'activités PDF, vous aidant ainsi à manipuler des aspects supplémentaires des documents PDF, comme suit :

La modification apportée à la version v2.0.0 est également due au fait que le moteur des activités PDF a été révisé, et qu'il utilise à présent une méthode plus efficace de récupération du texte des fichiers .pdf et .xps. Cette modification est également reflétée dans les anciennes activités de ce pack. Cela implique que de nouvelles propriétés, ainsi que d'anciennes mises à niveau, sont incluses dans les activités Read PDF With OCR et Read XPS With OCR.

Applis Orchestrator Mobile

Ce mois-ci, l'appli Orchestrator Mobile a également reçu une mise à jour plutôt importante que vous souhaiterez peut-être consulter. Vous pouvez désormais démarrer les tâches directement de votre périphérique Android ou iOS. D'autres améliorations  sont également disponibles, que vous pouvez consulter ici.

Matrice de compatibilité

comp_matrix_19.4-1

Pour plus d'informations, consultez cette page.

Améliorations

Studio

Le Gestionnaire de paquets (Package Manager) intègre désormais la prise en charge de paquets d'activités avec des contrats de licence. Assurez-vous d'avoir lu et accepté les conditions de licence avant d'installer le paquet dans votre projet d'automatisation. Pour en savoir plus, consultez la documentation.

Studio présente le mode Contraste élevé (High Contrast), qui s'adapte à la configuration de Windows et qui change à l'aide d'un simple redémarrage. Pour en savoir plus, consultez la documentation.

Renommer un argument dans le panneau Argument met à jour toutes ses occurrences dans le fichier.

Sélectionnez une ou plusieurs variables ou arguments dans le panneau et copiez-les dans un autre workflow. Le nom, le type et la valeur par défaut sont également copiés.

Vous pouvez convertir désormais une ou plusieurs variables en arguments, et inversement, dans le menu contextuel du panneau.

Nous avons ajouté des raccourcis clavier pour créer des arguments d'entrée (In) et de sortie (Out). Pour obtenir une liste complète de raccourcis clavier dans Studio, consultez cette page.

Les types de variables et d'arguments faisant partie d'assemblies propriétaires de Studio ou de Robot sont désormais masqués. Cela a été fait pour garantir la postcompatibilité en cas de modifications internes que nous pourrions apporter à ces assemblies. Les workflows qui référencent des types provenant de tels assemblies ne doivent pas être affectés au moment de l'exécution. Pour plus d'informations, consultez la documentation.

Les flux des paquets d'activités (Activities Packages) sont désormais également disponibles en mode Studio Backstage, pas uniquement depuis le Gestionnaire de paquets (Package Manager). De cette façon, vous pouvez ajuster les flux d'activités, même avant d'ouvrir un projet. Apprenez-en davantage à ce sujet ici.

Les activités favorites peuvent désormais être marquées dans le panneau Activités (Activities). Utilisez simplement la nouvelle option du menu contextuel Conserver les favoris (Keep favorites) et veillez à ce toutes vos activités les plus utilisées soient toujours visibles dans le panneau. Pour plus d'informations, consultez la documentation.

L'Arborescence complète des dépendances (Full Dependency Tree) est désormais visible dans le panneau Projet (Project). Il vous suffit de développer la dépendance pour afficher les sous-paquets et leurs versions. En outre, il est à présent plus facile de faire la distinction entre les dépendances résolues, inutilisées, introuvables et de meilleures correspondances. Apprenez-en davantage à ce sujet ici.

Des informations sur la version de Studio, le type de programme d'installation, l'ID de périphérique, l'expiration de la licence, etc., sont également disponibles en mode Studio Backstage. Pointez sur les détails et obtenez la date exacte de publication de la version actuelle de Studio. Le Canal de mise à jour (Update Channel) est toujours disponible dans l'onglet Aide (Help).

Le modèle Infrastructure d'entreprise robotique (Robotic Enterprise Framework) de Studio inclut désormais project.json et UiPath.Credentials.Activities dans le cadre de ses dépendances.

Studio a également apporté des améliorations en termes de convivialité et d'accessibilité. Par exemple, les info-bulles sont toujours disponibles en cas de pointage du curseur, ainsi qu'un bouton Redémarrer (Restart) lors de la modification de la langue et du thème de l'interface. Apprenez comment y accéder dans la documentation.

Robot

Nous savons que vous ne pouvez plus vous passer du robot. Nous avons donc décidé de vous permettre de l'épingler à la barre des tâches. Cela facilite l'invocation de processus dans des scénarios d'automatisation assistés. Découvrez-le ici.

Si vous souhaitez modifier votre Robot, utilisez l'option Thème foncé (Dark Theme). Il continue d'exécuter vos processus comme avant, mais désormais de manière appropriée. Vous pouvez modifier le thème dans la fenêtre Préférences utilisateur (User Preferences).

C'est désormais plus simple d'indiquer si le Robot est installé en tant que service ou en mode utilisateur. Le fichier UiPath.Service.Host.exe est exécuté lorsque le Robot est installé en tant que service, tandis que le fichier UiPath.Service.UserHost.exe est lancé lorsqu'il est en mode utilisateur. Rassurez-vous, les programmes d'installation intègrent tous cette modification. Pour plus d'informations, consultez les guides d'installation, de mise à jour et de la CLI.

Pour fournir plus de contrôle sur l'exécution des processus, nous avons ajouté un indicateur de fonctionnalité qui peut bloquer l'exécution des processus depuis la ligne de commande, tandis que le Robot est connecté à Orchestrator. Vous pouvez l'activer dans le fichier UiPath.settings. Voilà comment nous procédons.

Nous jetons les bases de la prise en charge complète de l'accessibilité. Par conséquent, les applications qui fournissent une rétroaction visuelle et auditive (Speech Viewer, par exemple), peuvent désormais interagir avec les boutons, les libellés de l'Agent Robot, y compris les processus dans le panneau.

Les options de configuration d'Orchestrator et la journalisation de Robot sont désormais définies dans la fenêtre Paramètres d'Orchestrator (Orchestrator Settings), tandis que la langue, le thème et les raccourcis clavier globaux sont configurés dans la fenêtre Préférences utilisateur (User Preferences).

Désormais, les Robots Unattended installent des paquets avant de créer la session Windows.

Orchestrator

Si vous devez ajouter régulièrement des éléments dans les files d'attente Orchestrator, vous serez heureux d'apprendre que nous avons trouvé une fonctionnalité qui permet d'ajouter des éléments de file d'attente directement depuis un fichier CSV ou Excel. Découvrez-le ici.

Pour permettre d'ajouter simultanément plusieurs éléments de file d'attente depuis l'API Orchestrator, nous avons ajouté un point de terminaison UiPathODataSvc.BulkAddQueueItems. Deux stratégies de téléchargement différentes, ProcessAllIndependently et AllOrNothing, permettent de garder le contrôle. Pour obtenir un exemple de cette requête, consultez cette page.

Orchestrator est fourni avec plusieurs améliorations concernant les autorisations. Cela simplifie encore plus la gestion des rôles. Vos n'êtes plus obligé de sélectionner des autorisations une par une. Avec le clic d'un bouton, vous pouvez désormais sélectionner chaque ensemble qui vous intéresse, soit par catégorie, soit par type d'autorisation, selon ce qui vous convient le mieux. Par ailleurs, la page Bibliothèques (Libraries) contient désormais son propre ensemble d'autorisations, indépendant des paquets. Les détails sont disponibles ici et ici.

En outre, nous gérons également les utilisateurs expérimentés, dans la mesure où nous fournissons un nouveau paramètre « web.config », qui vous donne le contrôle maximal sur les rôles et permet de désactiver les autorisations depuis l'interface utilisateur et l'API. Cliquez ici pour en savoir plus.

L'exécution d'appels GET vers le point de terminaison /api/Status/VerifyHostAvailibility nécessite désormais l'authentification.

Comme vous avez pu le remarquer, nous avons toujours essayé d'aider autant de personnes que possible dans l'apprentissage de l'utilisation d'UiPath Platform. Comme autre pièce du puzzle de démocratisation, nous sommes heureux d'annoncer qu'en termes d'accessibilité dans Orchestrator, nous avons désormais obtenu une conformité de niveau A.

Pour vous aider à gérer efficacement le téléchargement manuel des paquets d'automatisation via l'interface utilisateur, Orchestrator permet désormais de sélectionner et de transférer simultanément plusieurs archives.

Plusieurs améliorations ont été apportées au point de terminaison /odata/Tenants. Les propriétés DisplayName et Key ont été exposées pour vous aider à repérer plus facilement vos locataires, à l'aide d'un simple appel GET. Deuxièmement, vous pouvez désormais effectuer des requêtes PATCH au point de terminaison /odata/Tenants(Id), pour modifier les propriétés DisplayName et AcceptedDomainsList.

Il est à présent possible d'effectuer des requêtes PATCH sur le point d'extrémité /odata/Robots(Id), de sorte que vous puissiez modifier facilement certains détails sur un Robot spécifique sans devoir connaître son mot de passe et nom d'utilisateur.

Les informations de traces de pile ne s'affichent plus dans les réponses lors de l'envoi de requêtes non valides à l'API Orchestrator.

La gestion des versions de paquets est désormais un jeu d'enfant avec notre nouvelle fonctionnalité de mise à jour groupée. Oui, vous avez bien entendu. À présent, vous pouvez mettre à jour simultanément plusieurs processus dans Orchestrator en seulement une minute. Cliquez ici pour en savoir plus.

Vous vous inquiétez du fait de ne pas être averti de l'expiration imminente de votre licence ? Au contraire, vous considérez les alertes par e-mail comme un vrai cauchemar ? Nous avons tout prévu en ajoutant un nouveau paramètre dans le fichier web.config qui permet de définir vos points de contrôle préférés en termes d'e-mails de notification d'expiration de la licence. Par défaut, le paramètre est configuré de sorte que les e-mails soient envoyés 180, 90, 30, 14, 7 et 1 jour avant la date d'expiration. Reportez-vous ici pour savoir comment configurer vos propres valeurs.

Nous savons que la reprise de votre système peut prendre un certain temps après une mise à niveau. Afin d'éviter des alertes et des mises à jour inutiles, nous vous avons permis de retarder la première vérification de l'état de vos Robots. Ajoutez le paramètre NotRespondingRobotsJobStartDelay dans le fichier web.config et configurez exactement le délai souhaité avant la vérification de vos robots. Détails ici.

Notre équipe de développement a été réellement préoccupée par l'amélioration des fonctionnalités d'Orchestrator dans cette publication. Les performances globales ont été considérablement améliorées, en particulier dans les environnements hautement dynamiques. Du reste, nous nous sommes également occupés de certains domaines spécifiques, afin de vous fournir la meilleure expérience de votre vie. Constatez par vous-même ce que nous avons géré spécifiquement :

  • Pour garantir que la suppression des licences n'affecte pas les performances, Nous avons effectué quelques changements ici et là et amélioré le mécanisme afin qu'il fonctionne mieux.
  • Nous avons identifié un problème qui ralentissait les performances au démarrage d'Orchestrator. Nous avons donc veillez à l'optimiser, même dans le contexte d'environnements complexes avec de nombreux utilisateurs.
  • Notre objectif était d'optimiser l'utilisation du cache Redis, et nous avons réussi. Nous avons effectué un ensemble d'améliorations, tous visaient à réduire le nombre d'appels Redis.
  • La distribution d'alertes a été optimisée, garantissant ainsi un mécanisme d'alertes plus rapide, même dans le contexte de nombreux abonnés.

Conjointement à cette publication, nous avons effectué de nouveaux ajouts à la solution de consignation d'Orchestrator Désormais, vous pouvez stocker et afficher les journaux du Robot Orchestrator à l'aide du service Cosmos DB. Étant donné que Cosmos DB implémente les mêmes protocoles filaires qu'un certain nombre d'API NoSQL, vous pouvez vous connecter à plusieurs services compatibles tels que Cassandra, MongoDB, Gremlin et Azure Table Storage avec la même cible NLog. Reportez-vous ici pour plus d'informations sur la configuration dans Orchestrator.

Le paramètre sessionState mode est obsolète et est désormais désactivé (Off) par défaut dans les nouvelles installations.

Les listes déroulantes d'Orchestrator ont été mises à niveau. Nous disposons à présent de barres de défilement pour vous aider à parcourir toutes les entrées existantes. Profitez du défilement !

Le champ Valeur (Value) des ressources de texte globales et par robot permet jusqu'à 1 000 000 caractères.

Pour faciliter la gestion des grands déploiements, vous pouvez désormais filtrer la page Robots (Robots) par un environnement à l'aide d'un seul clic.

Vous pouvez désormais filtrer la page Webhooks (Webhooks) en fonction de l'état des Webhooks, activé ou désactivé.

Activités

Le Gestionnaire de taxonomie (Taxonomy Manager) affiche l'ID du type de document (Document Type ID) en cours de modification.

Les propriétés Reference et FilterStrategy ont été ajoutées à l'activité Get Transaction Item, permettant ainsi de filtrer l'élément de transaction à récupérer par son élément Reference.

L'activité Orchestrator HTTP Request a été améliorée. Elle peut à présent récupérer les en-têtes des requêtes qu'elle effectue.

Les activités de moteur Google OCR, Google Cloud OCR et Microsoft Cloud OCR ont été renommées en Tesseract OCR, Google Cloud Vision OCR et Microsoft Project Oxford Online OCR, respectivement. Ne vous inquiétez pas, car cela n'entraîne pas un changement radical de vos workflows déjà existants !

Extract Structured Data comporte deux nouvelles propriétés qui permettent de choisir le type de clic à utiliser lors du changement de pages, si les données à extraire recouvrent plusieurs pages.

Les activités HTTP Request et Soap Request ont été améliorées. Elles peuvent à présent récupérer les en-têtes des requêtes qu'elles effectuent.

L'activité IBM Watson NLU Text Analysis comprend un nouveau champ de propriété, Key, qui permet la comptabilité avec l'authentification par gestion des identités et des accès.

La propriété DegreeOfParallelism a été ajoutée à l'activité Digitize Document, permettant ainsi d'effectuer simultanément une analyse OCR sur plusieurs pages. Il ne s'agit pas d'un changement radical. Les workflows fonctionnent encore correctement après la mise à jour vers la dernière version du pack.

L'activité Digitize Document a été améliorée au niveau des performances avec des modifications back-end.

Le pack IntelligentOCR est à présent mis à niveau vers .NET Framework v4.6.1.

La propriété MatchingDocumentDefinition de la variable FCDocument a été exposée. Son attribution à une variable génère le même résultat qu'une activité Classify Document.

UIAutomation

Vous serez heureux d'apprendre que vous pouvez désormais créer des automatisations du navigateur avec des sélecteurs natifs pour les applications Web exposées via Citrix Virtual Apps and Desktops.

Étant donné que nous travaillons constamment sur des nouvelles mises à jour pour vous, nous avons permis la prise en charge de plusieurs versions par le composant UiPath Remote Runtime.

L'attribut UIA_IsEnabledPropertyId est à présent exposé dans les sélecteurs. Cela améliore la détection des éléments d'IU dans les applications qui reposent sur l'infrastructure UIAutomation.

La surveillance des événements utilisateur a été révisée afin de résoudre différents problèmes lors de la détection d'événements de déclencheur, tout en améliorant également les performances.

Configuration

Pour ceux qui travaillent hors ligne, nous avons de bonnes nouvelles : vous pouvez désactiver les flux en ligne par défaut pour le Robot lors du processus de déploiement. Cela facilite un processus d'installation transparent, même dans des environnements restrictifs sans accès Internet, à partir de la ligne de commande. Pour plus d'informations, accédez à cette page.

Vous pouvez à présent configurer l'emplacement du téléchargement de vos processus d'automatisation et leurs dépendances, pour Studio et Robot, via la ligne de commande du programme d'installation UiPathStudio.msi. Cette fonctionnalité fournit une architecture personnalisable pour répondre à des déploiements sécurisés et des scénarios Hotseat. Pour en savoir plus sur le paramètre PACKAGES_FOLDER ajouté et son utilisation dans votre déploiement groupé de Robots, consultez cette page.

En outre, vous pouvez ajouter vos propres flux d'activités au moment de l'installation en utilisant la ligne de commande d'UiPathStudio.msi. Vous trouverez plus d'informations sur l'argument CUSTOM_NUGET_FEEDS et sur son utilisation pour la configuration de votre environnement ici.

Dans notre recherche d'amélioration continue, nous collectons des données d'utilisation et de performances pour aider à diagnostiquer les problèmes et à améliorer nos produits. Cette fonctionnalité permet également désormais de désactiver la télémétrie au moment de l'installation via le paramètre de ligne de commande TELEMETRY_ENABLED ou ultérieurement en utilisant les clés de configuration dédiées. Des informations supplémentaires sont disponibles ici pour UiPathStudio.msi et ici pour UiPathOrchestrator.msi.

Pour vous aider à mieux contrôler les événements lors du processus de configuration, UiPathStudio.msi consigne également désormais les informations de licence (regutil.exe) en cours d'exécution, à un emplacement personnalisé.

Étant donné que la sécurité a toujours été une de nos préoccupations majeures, nous avons à présent ajouté une couche supplémentaire. Vous pouvez spécifier les mots de passe du locataire et de l'administrateur hôte directement lorsque vous installez votre instance d'Orchestrator, depuis la ligne de commande ou l'assistant d'installation du programme d'installation UiPathOrchestrator.msi. Pour en savoir plus sur cette rubrique, accédez à cette page ou cette page.

Pour vous aider à mettre à jour en mode silencieux votre instance d'Orchestrator et à utiliser la base de données précédente, le paramètre APP_ENCRYPTION_KEY du programme d'installation UiPathOrchestrator.msi a été amélioré. Vous trouverez plus de détails disponibles dans le guide.

Pour garantir une bien meilleure intégration entre Azure et Orchestrator, il est désormais possible d'inclure le flux d'activités local dans votre environnement Azure directement au moment de l'installation, à l'aide du paramètre activitiesPackagePath ajouté. Pour prendre en charge cette fonctionnalité, vous devez également savoir que nous avons ajouté une archive, UiPathActivities.zip, contenant toutes les activités dans UiPathOrchestrator.zip. Pour afficher plus d'informations sur l'utilisation de ce paramètre, consultez cette page.

En outre, pour vous aider à gérer l'emplacement de stockage des journaux du Robot dans les déploiements Azure, un paramètre, -robotsElasticSearchTargets, a été ajouté à l'artefact Publish-Orchestrator.ps1. Vous trouverez plus d'informations disponibles ici.

UiPathPlatformInstaller.exe vérifie également si IIS 7.5+ et URL Rewrite sont installés sur la machine, permettant ainsi un processus d'installation fluide.

Changements radicaux

Orchestrator

  • Le paramètre Username est à présent obligatoire pour les requêtes PUT sur le point de terminaison /odata/Robots(Id).

Activités

  • Lors de la migration vers l'activité UiPath.DocumentProcessing.Contracts publique, le pack d'activités IntelligentOCR v2.0.0 introduit des changements radicaux des activités Classify Document Scope et Train Classifiers And Extractors.
  • Les activités Read PDF Text et Read PDF With OCR ont été optimisées et utilisent à présent une meilleure méthode différente de récupération et d'organisation du texte. Cela peut causer des changements radicaux dans les workflows déjà existants, car le texte de sortie risque d'être différent
  • Correction d'un problème qui faisait que l'activité Excel Read Row récupérait des informations incomplètes des classeurs. Par conséquent, les lignes récupérées incluent à présent les cellules vides qu'elles contiennent.

Problèmes connus

Studio

  • L'Intégration de GIT (GIT Integration) à Studio ne prend actuellement pas en charge l'authentification à deux facteurs. Pour contourner ce problème, utilisez une méthode d'authentification unique (SSO) avec un jeton personnel, ou la méthode d'authentification d'accès de base.
  • Pour fusionner une branche dans le maître d'un référentiel distant GIT, la branche maîtresse doit être extraite dans Studio. Ensuite, vous devez fusionner la branche modifiée dans le maître.
  • Lorsque vous tentez de transférer un projet dans un référentiel distant GIT, le panneau Sortie (Output) affiche un message de réussite, même si l'opération a échoué, car l'authentification à deux facteurs de GIT n'est pas encore prise en charge dans Studio.
  • La publication des bibliothèques depuis l'interface utilisateur de ligne de commande ne publie pas les références de services Web générées auparavant. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet ici.
  • Le fichier uipath.config n'est pas correctement rempli si vous mettez à niveau votre instance de Studio vers v2019 Fast Track sans spécifier le paramètre de télémétrie. Pour corriger ce problème, consultez cette page.

Orchestrator

  • Vous ne pouvez utiliser la fonctionnalité de clé de chiffrement par locataire que dans les nouvelles installations.
  • Dans les installations Orchestrator de v2019 FastTrack qui utilisent une base de données existante, bien que vous fournissiez les mots de passe d'administrateur au niveau du locataire par défaut et de l'hôte, ils ne sont pas pris en charge.
  • Les paramètres hostAdminPassword et defaultTenantAdminPassword du script Publish-Orchestrator.ps1 n'appliquent pas correctement les règles de complexité des mots de passe.
  • Vous ne pouvez pas désactiver la télémétrie au moment du déploiement à l'aide du script Publish-Orchestrator.ps1. Notez, cependant, que vous pouvez le configurer manuellement ici.
  • Le script Publish-Orchestrator.ps1 ne peut pas télécharger les activités par défaut lors de l'installation ou de la mise à jour de votre instance d'Orchestrator si NuGet.Repository.Type est défini sur Composite.
  • Si vos planifications CRON ne sont pas valides et que vous mettez à niveau votre instance d'Orchestrator de la version v2018.1.x ou v2018.2.x vers v2018.4.x ou v2019.x, elles ne fonctionneront plus. Cela se produit en raison d'une modification du code de validation Quartz.NET. Avant de mettre à jour votre environnement, assurez-vous que vos expressions CRON sont valides. Reportez-vous ici pour savoir comment procéder.
  • La suppression de toutes les versions d'une bibliothèque en bloc ne les supprime pas toutes, car une seule version est toujours conservée dans la base de données et est affichée dans l'interface utilisateur.
  • Un utilisateur sans autorisation de consultation (View) des planifications peut voir les alertes liées aux planifications.

UIAutomation

  • Si l'option Activer le mode protégé amélioré (Enable Enhanced Protected Mode) est sélectionnée, l'indication d'éléments dans Internet Explorer fait qu'UI Explorer et Studio cessent de répondre.
  • Le moteur Tesseract OCR ne parvient pas à lire correctement des images avec des bordures noires.
  • L'exécution d'un processus qui extrait un fichier texte volumineux à l'aide de l'activité Get Full Text sur une session RDP lève une exception.
  • L'extension RDP ne peut être installée que par utilisateur. Vous pouvez le faire depuis Studio ou depuis l'invite de commande.
  • Les tâches démarrées depuis Orchestrator sur une machine RDP lèvent une exception après de nombreuses exceptions. Cela se produit après que la connexion RDP est laissée dans un état disconnected plusieurs fois.

Citrix

  • Après avoir modifié les niveaux d'échelle DPI, vous devez obligatoirement redémarrer votre session Citrix pour que les sélecteurs soient générés avec précision. Apprenez-en davantage sur cette page.
  • L'utilisation de plusieurs affichages avec un DPI différent peut entraîner une détection imprécise des éléments d'IU lorsque la fenêtre cible est déplacée dans les affichages. Apprenez-en davantage sur cette page.

Edge

  • Vous devez installer l'extension UiPath Edge sur Windows 10 build 1803 ou version ultérieure. Apprenez-en davantage sur cette page.
  • L'extension UiPath Edge ne fonctionne pas pour un utilisateur sur une machine si un autre utilisateur l'a déjà installée. Apprenez-en davantage sur cette page.
  • Vous ne pouvez pas démarrer les processus qui utilisent l'extension UiPath Edge depuis Orchestrator sur une machine sur laquelle Edge est le navigateur par défaut. Apprenez-en davantage sur cette page.
  • Dans Edge, les éléments de pages Web ne sont pas détectés si vous chargez les pages Web depuis la machine locale. Apprenez-en davantage sur cette page.
  • Lors de l'automatisation du navigateur Edge, les sélecteurs contenant l'attribut htmlWindowName ne sont pas validés. Apprenez-en davantage sur cette page.
  • La propriété ClickBeforeTyping doit être activée dans les activités Send Hotkey et Type Into, Type Secure Text. Apprenez-en davantage sur cette page. En général, pour les automatisations du navigateur, il est également recommandé d'activer la propriété SimulateClick pour les activités qui effectuent les opérations de clic.
  • Dans certains cas, la mise en surbrillance des éléments est décalée ou imprécise.

Applications JxBrowser

  • Pour les applications JxBrowser, l'assistant Enregistrement (Recording) n'est pas encore pris en charge. Apprenez-en davantage sur cette page.
  • Lorsque vous utilisez l'activité Type Into, veillez à activer la propriété ClickBeforeTyping. Apprenez-en davantage sur cette page.

Activités

  • L'ouverture de l'assistant d'extraction des données génère une erreur lorsque l'activité Data Extraction Scope ou une activité parente est commentée.
  • Studio plante lors de l'utilisation de l'enregistrement Computer Vision sur une machine exécutant Windows 7 sans la mise à jour KB 2533623. Pour obtenir une liste des exigences logicielles, reportez-vous ici.

Monitor Events

  • Lorsque l'activité Monitor Events est utilisée dans une fenêtre de navigateur ou dans un contexte de navigateur, les événements utilisateur déclenchés avec des sélecteurs partiels ne sont pas détectés.
  • Les événements utilisateur Click Trigger et Key Press Trigger ne sont pas détectés si les sélecteurs cible disposent d'ancres.
  • Si l'attribut idx se trouve dans le sélecteur d'un élément de page Web, l'événement utilisateur Click Trigger n'est pas détecté. Cela se produit sur tous les navigateurs Web.
  • Les Événements utilisateur (User Events) ne sont pas pris en charge pour les applets Java.
  • L'événement utilisateur Key Press Trigger n'est pas pris en charge pour les fichiers PDF et JavaFX.
  • L'activité Click Image Trigger ne détecte pas les événements sur les navigateurs Web, les appli Javas et les applis Windows 10.
  • L'événement utilisateur Click Trigger n'est pas pris en charge sur les applis Windows 10, les résolutions 4K et la mise à l'échelle 150 %.
  • L'événement Key Press Trigger n'est pas correctement bloqué s'il utilise des touches et des modificateurs différents.
  • L'option BlockEvent est ignorée s'il existe plusieurs activités Click Image Trigger en parallèle dans le même conteneur Monitor Events.

Résolution de bogues

Studio

  • Si vous avez utilisé la fonctionnalité Extraire en tant que flux de travail (Extract as Workflow) pour une activité avec deux variables référencées, seule l'une d'entre elle a été extraite en tant qu'argument.
  • Si vous avez placé un point d'arrêt sur un workflow invoqué puis avez utilisé Pas à pas principal (Step Over), le débogage n'est pas revenu au workflow parent.
  • Correction d'un problème qui empêchait le changement de nom dans un Organigramme (Flowchart) dans des activités qui contiennent les propriétés Expression et Condition.
  • Les propriétés de la dernière activité exécutée n'étaient pas affichées dans le panneau Variables locales (Locals) après avoir utilisé Pas à pas principal (Step Over) lors du débogage.
  • Correction d'un problème qui entraînait l'activation incorrecte de certains raccourcis clavier lors de l'ouverture de la fenêtre Publier le projet (Publish Project).
  • Correction d'un problème qui permettait à Studio v2018.3.3 et v2018.4.4 de publier des fichiers .xaml dans des sous-dossiers du projet avec des erreurs de validation.
  • Lors de la connexion de Studio à l'édition communautaire d'Orchestrator, le libellé Édition communautaire (Community Edition) est affiché en mode Studio Backstage, l'onglet Aide (Help). Il est recommandé de déconnecter Studio d'Orchestrator afin d'effectuer la mise à jour vers v2019.4.
  • Ajout d'une notification lors de la tentative de fermeture de la fenêtre Gérer des paquets (Manage Packages), bien que des modifications ne soient pas enregistrées, par exemple des paquets d'activités marqués pour l'installation, des règles de runtime modifiées, etc.
  • Correction d'un problème qui entraînait le blocage de Studio dans certains scénarios après avoir enregistré ou installé des paquets d'activités dans un fichier .xaml volumineux d'environ 10MB.
  • Correction d'un problème qui entraînait des erreurs de validation pour certains types de variables après avoir utilisé Extraire en tant que flux de travail (Extract as Workflow).
  • Un message d'erreur est désormais affiché si vous ajoutez une valeur non prise en charge pour la propriété Key Modifier lors de l'utilisation du thème foncé.
  • Correction d'un problème qui vous empêchait d'ajouter des dépendances ou d'effectuer des modifications du projet après avoir repris la connexion à un projet hébergé sur un lecteur réseau.
  • Tous les éléments des panneaux Activités (Activities) et Projet (Project) sont classés par ordre alphabétique.
  • Correction d'un problème qui entraînait le blocage du focus dans un fichier sous version dans le panneau Projet (Project), même si le fichier était fermé dans le panneau Concepteur (Designer).
  • Lors de la migration des projets dans Studio, les paquets UiPath.UIAutomation.Activities et UiPath.System.Activities ont reçu la version applicable la plus élevée dans le flux local au lieu de la version du pack UiPath.Core.Activities.

Robot

  • La modification de la date ou de l'heure système lors de l'exécution du processus l'interrompait et le faisait échouer. Cela arrivait à cause de la fonctionnalité .NET utilisée pour stocker les variables de temps, qui est également responsable de la détermination du délai d'inactivité de la session.
  • Le panneau Variables locales (Locals) affiche désormais correctement les informations de variables.
  • En mode Utilisateur, le Robot ne se déconnectait pas après la fermeture de session par l'utilisateur.
  • La prise en charge des composants CAA de l'infrastructure Fujitsu Java a été introduite, tout en corrigeant également les fonctionnalités de l'activité Extract Data dans les tables.
  • Correction de plusieurs problèmes liés à l'infrastructure Nexaweb Java qui affectaient les listes modifiables et les fonctionnalités de l'activité Extract Data dans les tables.
  • Correction d'un problème qui entraînait le déclenchement d'une erreur par des éléments HTML spécifiques lors de leur sélection avec UI Explorer.
  • L'Agent Robot était incompatible lorsque Windows était défini en mode Contraste élevé (High Contrast).
  • L'état des processus dans l'Agent Robot ne se mettait pas à jour automatiquement pour les processus démarrés depuis Studio et qui contenaient l'activité Report Status.
  • Les projets ne pouvaient pas être publiés depuis l'édition communautaire de Studio vers Orchestrator.
  • La commande Pack renvoyait une erreur si les dépendances requises n'étaient pas disponibles localement ou dans le dossier de téléchargement de NuGet.
  • L'exécution d'un processus via la commande -f n'utilisait pas le flux d'activité d'Orchestrator.
  • L'arrêt du service du Robot lors d'une exécution de processus initiée depuis Orchestrator fournissait des informations équivoques sur l'état des tâches.

Orchestrator

Performances

  • Les performances des appels POST vers le point de terminaison /odata/Tenants ont été améliorées, surtout dans le cas de grands déploiements.
  • Les performances de la désactivation d'un locataire ont été optimisées, surtout avec un nombre élevé d'utilisateurs.
  • Les performances de l'ajout d'un grand nombre de Robots Attended flottants via les requêtes POST vers le point de terminaison /odata/Robots ont été améliorées.
  • Les performances de l'exécution de requêtes GET sur le point de terminaison /odata/Environments(id) ont été améliorées, surtout dans des environnements contenant un nombre élevé de Robots.
  • Quelquefois, en raison d'un problème d'allocation dynamique, les Robots cessaient d'exécuter les tâches attribuées dynamiquement, et restaient bloqués dans un état en attente.
  • Nous avons identifié et résolu une baisse de performances lors du déploiement de plus de 500 Robots Attended flottants sur un seul modèle de machine flottant.
  • Plusieurs déclencheurs Quartz étaient générés dans la base de données pour les tâches inexistantes. Cela avait un effet néfaste sur les performances de la fonctionnalité de planification.
  • Quelquefois, dans des réseaux peu performants ou des instances d'Orchestrator, l'utilisateur n'était pas déconnecté de l'application après avoir cliqué sur Se déconnecter (Log Out).
  • Les performances du processus de distribution des notifications de la base de données étaient affectées dans le contexte de milliers d'alertes générées simultanément. Pour cette raison, une exception d'expiration était également parfois consignée. Cliquez ici pour obtenir une solution de maintenance qui peut éviter d'autres problèmes de performances et qui peut améliorer les temps de réponse de la base de données SQL.
  • Quelquefois, en raison de blocages dans la base de données, les Robots cessaient d'exécuter les tâches, en dépit de leur disponibilité.
  • Le mécanisme derrière les tâches d'arrière-plan a été optimisé.
  • Un message d'erreur était affiché lorsque vous tentiez de créer un Robot sur une machine définie auparavant. Cela ne se produisait que dans le contexte d'une connexion Internet peu performante.
  • Les alertes étaient affichées avec un retard de plusieurs minutes après leur génération.
  • Un message d'erreur s'affichait lorsque vous tentiez de rechercher une valeur sur la page Robots (Robots). Cela ne se produisait que dans le contexte d'un grand déploiement du Robot.
  • Le pool d'applications s'arrêtait si vous téléchargiez plusieurs versions du même paquet dans des environnements qui utilisaient le stockage blob Azure, AWS ou Minio

Utilisateurs

  • Actualiser deux fois la fenêtre Gérer les utilisateurs (Manage Users) ou Gérer l'environnement (Manage Environment) permettait d'effacer toutes les entrées sélectionnées tout en affichant encore le nombre de lignes en fonction de la sélection précédente.
  • Le tri par le nom ou par le nom de famille ne fonctionnait pas sur la page Utilisateurs (Users) si au moins un utilisateur de la liste n'avait ni nom ni nom de famille, respectivement.
  • Il existait plusieurs problèmes liés à l'importation de groupes d'utilisateurs avec des modifications de la configuration des rôles. De la même façon, les rôles des utilisateurs administrateurs n'étaient pas mis à jour si le groupe d'utilisateurs conteneur était importé avec un seul rôle uniquement.

Exécution

  • La recherche d'un processus dans la fenêtre Démarrer la tâche (Start Job) ne renvoyait pas tous les résultats contenant la chaîne recherchée. En outre, les processus correspondant exactement à la requête utilisée n'étaient pas affichés en premier.
  • Si vous démarriez une tâche sur un Robot sans paramètres d'exécution configurés, Orchestrator les configurait automatiquement sur False.
  • Le bouton La plus récente (Latest) de la fenêtre Afficher le processus (View Process) ne fonctionnait pas correctement pour les versions de paquets sémantiques si vous utilisiez un flux externe. Dans les mêmes conditions exactement, l'icône correspondante n'était pas mise à jour en conséquence pour les processus définis pour utiliser des versions antérieures.
  • Les modifications apportées aux options Niveau de journalisation (Logging Level) et Autoriser la consignation du développement (Allow Development Logging) de l'onglet Settings n'étaient pas prises en compte lors du démarrage de processus depuis le panneau du Robot. Cela se produisait uniquement si les processus étaient démarrés avant l'envoi d'une pulsation par le Robot.
  • Un message d'erreur était affiché lorsque vous tentiez de modifier les paramètres d'un processus immédiatement après avoir changé sa version.
  • Le téléchargement d'un paquet de taille supérieure à la limite d'IIS renvoie désormais le message d'erreur suivant : « Le fichier que vous tentez de télécharger est trop volumineux. Contactez votre administrateur. » Prenez en compte que la limite est définie par défaut sur 28,6 Mo.
  • Le paramètre StopStrategy de la fenêtre Données d'audit (Audit Data) était défini sur Forcer l'arrêt (Kill) pour une planification récemment créée sans stratégie d'arrêt définie.
  • Un message d'erreur était affiché lorsque vous tentiez d'afficher les détails de l'audit pour une action effectuée dans une unité d'organisation différente.
  • Un message d'erreur était affiché lorsque vous tentiez de créer une ressource de type Bool, si son nom contenait des caractères japonais.

Autorisations

  • Un utilisateur ayant le rôle Robot ne pouvait pas accéder à la page Paramètres (Settings), même si le rôle avait les autorisations de consultation (View) des paramètres par défaut.
  • Les boutons Télécharger (Upload), Renouveler (Renew) et Supprimer (Delete) de la page Licence (License) n'étaient pas affichés, sauf avec les autorisations de modification (Edit) des paramètres.
  • Le bouton Supprimer (Delete) était désactivé à chaque ajout ou suppression du rôle Administrateur de l'utilisateur actuel.
  • Les erreurs générées par le point de terminaison /odata/Permissions étaient consignées avec les sources Orchestrator et Orchestrator.BusinessException. Désormais, elles sont correctement générées sous la source Orchestrator.

API

  • Le paramètre RolesList n'était pas rempli si vous effectuiez des requêtes GET vers le point de terminaison /odata/Users(Id).
  • Les appels POST vers le point de terminaison /odata/HostLicenses/UiPath.Server.Configuration.OData.DeleteTenantLicense ne renvoyaient pas 400 Bad Request, bien que l'ID de locataire fourni n'existe pas.
  • Correction d'un problème qui empêchait de renvoyer le message d'erreur 404 Not Found si vous effectuiez une requête POST vers le point de terminaison /odata/HostLicenses/UiPath.Server.Configuration.OData.SetTenantLicense et que vous fournissiez un ID de locataire non valide.
  • Le corps des requêtes GET vers le point de terminaison /odata/Robots/UiPath.Server.Configuration.OData.GetUsernames() n'incluait pas l'annotation @odata.count dans la réponse.
  • Les Robots ne pouvaient pas télécharger des paquets si vous mettiez à jour le nom du locataire à l'appel de l'appel PATCH vers le point de terminaison /odata/Tenants(id).

Expérience utilisateur

  • Il n'est plus possible de supprimer des unités d'organisation si au moins un utilisateur leur est associé.
  • Le menu Utilisateur (User) affiche désormais correctement le nom d'utilisateur ou le nom et le nom de famille, au lieu du nom du locataire suivi du nom d'utilisateur.
  • Un message d'erreur est désormais affiché si vous créez un Webhook avec une URL cible dont le certificat SSL ne peut pas être vérifié.
  • Les colonnes de la page Planifications (Schedules) disparaissaient lorsque vous redimensionniez la fenêtre du navigateur.
  • Le menu de gauche disparaissait de l'écran si vous appuyiez sur la touche Échap (Escape).
  • Le basculement entre les unités d'organisation sur la page Robots (Robots) entraînait la suppression du filtre Machine (Machine).
  • Quelquefois, lors de la création d'un Robot en double à l'aide de la fonctionnalité Créer un autre (Create Another), aucune case d'option de l'onglet Paramètres (Settings) n'était enregistrée depuis la première configuration.
  • Un message d'erreur était rarement affiché lorsque vous actualisiez la page Licence (License) pour les scénarios Attended et Unattended.
  • La modification du fuseau horaire du locataire provoquait une différence d'un jour entre les dates du graphique Utilisation de licence (License Usage).
  • Correction d'un problème qui empêchait le trafic entrant vers une instance d'Orchestrator si l'URL contenait un suffixe personnalisé. Au lieu de cela, l'utilisateur était redirigé vers l'URL d'Orchestrator d'origine.
  • L'icône Ouvrir les préférences d'alertes (Open Alerts Preferences) du menu déroulant Alertes (Alerts) n'était pas affichée si vous ouvriez l'instance d'Orchestrator dans Internet Explorer.
  • Vous ne pouviez pas naviguer dans les résultats de la recherche d'une liste déroulante à l'aide des touches de direction. Cela ne se produisait que dans Internet Explorer.

Activités

  • Correction d'un problème qui entraînait des fluctuations des éléments d'IU dans l'assistant Station de validation (Validation Station).
  • L'indicateur OperatorConfirmed dans le fichier JSON ExtractionResults restait False, indépendamment de la confirmation des résultats de l'extraction par l'utilisateur.
  • Dans certains cas, l'activité Prepare Validation Station Data ne pouvait pas lire les informations des documents depuis les variables FCDocument.
  • Les valeurs numériques étaient introuvables si leurs valeurs décimales n'étaient pas fournies lors de l'utilisation de l'activité Filter Data Table.
  • L'exception appropriée est désormais levée lors de l'utilisation de l'activité Activate avec un sélecteur valide.
  • Les dépendances NPOI et SharpLibZip ont été mises à jour aux versions 2.4.1 et 1.0 respectivement. Cela permet d'utiliser les dernières versions du paquet d'activités Excel.
  • Correction d'un problème qui provoquait le blocage des activités Click Trigger, Click Image Trigger et Key Press Trigger lors de l'utilisation de certaines applications.
  • Lors de l'importation des arguments dans l'activité Invoke Workflow File, les noms de valeurs étaient importés, mais les valeurs restaient vides.
  • L'utilisation de l'activité Read PDF With OCR avec le moteur Google OCR générait une erreur.
  • Dans certains cas, les classeurs Excel étaient fermés lors de l'exécution d'un projet d'automatisation.
  • Correction d'un problème qui entraînait le blocage de l'activité Process Document lors du traitement des documents qui contenaient les cases à cocher.
  • Certains types de fichiers .pdf et .jpg faisaient que l'activité Digitize Document générait des erreurs.
  • Dans certains cas, la modification d'une table avec une confiance inférieure à 100 % passait la confiance à 100 %.
  • Correction d'un problème qui faisait que le bouton Extraire le jeton manuel en tant que référence pour ce champ (Extract manual token as reference for this field) restait désactivé.
  • Google Cloud OCR plantait en recevant une image d'une taille supérieure à sa limite maximale.
  • Google OCR n'était pas renommé en Tesseract OCR en cas d'utilisation dans certaines activités.
  • Correction d'un problème qui entraînait l'identification incorrecte d'en-têtes ayant certains noms par l'activité HTTP Request.
  • L'activité HTTP Request n'affichait pas de paramètres modifiés avec l'assistant dans le panneau Propriétés (Properties).
  • Correction d'un problème qui faisait que l'activité Get Transaction Item renvoyait une erreur au moment de l'exécution.
  • Les propriétés DeferDate et DueDate n'étaient pas consignées dans le panneau Sortie (Output) au moment de l'exécution.
  • Correction d'un problème qui faisait que l'activité Present Validation Station levait une exception lors du traitement de certains fichiers .pdf.
  • Digitize Document ne pouvait pas détecter des cases à cocher dans certains documents.

UIAutomation

  • Dans des applications Java, l'activité Click utilisée avec des événements matériels ne pouvait pas être effectuée sur des éléments d'IU provenant d'un onglet différent de l'actuel.
  • L'installation de l'extension Chrome échouait après la mise à niveau de Google Chrome vers la version 73.
  • Dans un environnement Citrix, le processus en cours d'exécution levait une exception s'il contenait l'activité Anchor Base.
  • L'activité Take Screenshot ne renvoyait aucune sortie si la session Windows n'était pas entièrement initialisée.
  • Dans un environnement Citrixt, les sélecteurs n'étaient pas générés pour les applis en mode fenêtré.
  • Correction d'un problème qui empêchait la génération des sélecteurs pour l'application Comarch ERP Optima.
  • L'assistant Extraction des données (Data Scraping) générait une erreur si vous tentiez d'extraire des tables imbriquées dans Internet Explorer.
  • L'activité Click avec la propriété SimulateClick activée interagissait incorrectement avec des éléments spécifiques de pages Web dans Internet Explorer.
  • Les sélecteurs étaient générés par erreur lors de l'utilisation de SAP Business Client (NetWeaver).
  • L'activité Type Into avec la propriété SimulateType activée ne saisissait pas toujours correctement à l'intérieur des champs sur la page de connexion à Orchestrator.
  • Correction d'un problème qui faisait que l'activité Click Image levait une exception lorsqu'elle était utilisée après une activité Find Image.
  • Dans certains cas, l'activité Click n'identifiait pas avec précision les éléments de pages Web qui n'étaient pas visibles.
  • Des événements spécifiques de saisie au clavier étaient marqués par erreur par l'activité Type Into avec la propriété SimulateType activée.
  • Dans les applis Java, les sélecteurs étaient incorrectement générés pour les éléments du menu contextuel.
  • La sélection d'éléments CSS à partir d'une page Web dans Internet Explorer renvoyait une erreur.
  • Les sélecteurs ne pouvaient pas être correctement générés par UI Explorer pour des applis Java spécifiques. Dans certains cas, cela entraînait l'arrêt du fonctionnement des applis Java.
  • Lorsqu'une exception était levée, l'activité Send Hotkey entraînait le blocage de la touche Ctrl.

Configuration

  • La désinstallation d'Orchestrator supprime désormais le contenu entier du dossier Activités (Activities), même s'il contient des fichiers personnalisés.
  • Pour garantir une expérience harmonieuse dans les environnements hors ligne, la liste de dépendances d'activités a été mise à jour dans tous nos programmes d'installation. Notez que la taille des artefacts a ainsi augmenté.
  • Un message d'erreur était affiché si vous fermiez l'assistant UiPathPlatformInstaller.exe lors de l'exécution du processus d'installation.
  • Correction d'un problème qui empêchait UiPathOrchestrator.msi de conserver vos noms d'emplacement personnalisé, de site Web et de pool d'applications. À partir de Fast Track v2019, toutes les mises à jour ultérieures d'Orchestrator conservent vos valeurs personnalisées précédentes.

Versions des activités

Les paquets et les versions des activités suivants sont inclus dans les programmes d'installation et sont ajoutés en tant que dépendances, par défaut, à un projet récemment créé dans Studio :

  • UiPath.Excel.Activities - v2.5.3
  • UiPath.Mail.Activities - v1.4.0
  • UiPath.System.Activities - v19.4.0
  • UiPath.UIAutomation.Activities - v19.4.0